Tournées et concerts

Moisson d'éloges pour Soundscape à Hong Kong

Pour sa troisième édition, et dans la foulée d’une étape récente en Thaïlande, ALTN8 (prononcez « Alternate ») était de retour à Hong Kong pour régaler les oreilles des fans de la grande famille de la musique électronique (électro, house, techno, etc). Un millier de d’amateurs étaient venus assister à l'événement, sonorisé par plus d’une dizaine de DJ venus d’Europe et d'Asie, dont Super Flu, Taku Hirayama, Roman Flügel et Extrawelt.
Pour ce qui est du lieu, PMQ était un endroit tout indiqué : situé entre les gratte-ciel du Hong Kong Central et des immeubles résidentiels récemment transformés en plaque tournante du design, de la mode et de la gastronomie, ce site historique collait bien à l’esprit novateur des organisateurs du festival. « On aime repousser les limites », explique Charlie Toller, co-fondateur d’ALTN8. « Il s’agit d’essayer de nouvelles choses, et de donner aux gens quelque chose de plus. »

… Soundscape nous ouvre un nouveau champ de possibilités, » explique Toller. « Il nous permet de proposer une expérience plus immersive aux festivaliers.Charlie Toller, co-fondateur d’ALTN8

« C’est la première fois que nous organisons un événement d’une telle envergure sur ce site, » poursuit Toller au sujet de ses objectifs ambitieux. « À Hong Kong, PMQ fait partie du patrimoine, et nous avons fait venir des DJ alternatifs de renom pour livrer un spectacle purement immersif. »
Dans un premier temps, Toller et Jonathan Lulin, directeur technique et ingénieur système de l'événement, s'étaient rapprochés de Beating Heart, fournisseur local de solutions de sonorisation et d'éclairage, et du bureau d&b audiotechnik de Hong Kong. On leur a alors présenté d&b Soundscape. « Nous utilisions déjà des enceintes d&b, mais Soundscape nous offre un nouveau champ de possibilités », explique Toller. «  Il nous permet de proposer une expérience plus immersive aux festivaliers. »
La solution composée d’enceintes d&b Série Y a été fournie et installée par Beating Heart. Alimentés par des amplificateurs d&b D80, deux arrays suspendus composés de deux Y8, deux Y12 et deux Y-SUB étaient renforcés dans le grave par deux groupes de deux caissons B22-SUB empilés au sol à l’avant. À l’arrière, on avait suspendu deux arrays presque identiques, composés de quatre Y8 et deux Y-SUB. De chaque côté, cinq enceintes Y7P placées à intervalles réguliers complétaient la couverture à 360 degrés. Quatre M4 avaient été prévus en retour de scène.

... on a fait appel à En-Space pour que le son enveloppe le public. Cela a été très facile et le résultat a été fantastique.Jonathan Lulin, Directeur technique et ingénieur-système d’ALTN8

Le signal Dante de la console était reçu par les passerelles réseau d&b DS10 et par le processeur Soundscape DS100.
Le logiciel d&b En-Space a permis d’améliorer l'acoustique des lieux, pas exempts d’une légère sécheresse, tout en créant une expérience à 360°. « Au début, on n'était pas tranquilles, car deux canaux seulement provenaient des DJ, mais le système est capable de dupliquer chaque canal plusieurs fois, et on a fait appel à En-Space pour que le son enveloppe le public », explique Lulin. Cela a été très facile et le résultat a été fantastique. »
L’équipe avait aussi préparé des effets sonores prêts à être placés dans la pièce, mélangés au signal principal.

« À l’intérieur de la salle, tout le monde était complètement plongé dans le son, surpris par sa qualité et par les effets surround. Quelle expérience fantastique. »Jonathan Lulin, Directeur technique et ingénieur-système d’ALTN8

ALTN8 a marqué les débuts de d&b Soundscape à Hong Kong, et restera aussi la première expérience pratique de l’immersion totale pour la plupart des techniciens sur site. « J’ai cru que le projet serait compliqué à mettre en place, mais tout s’est déroulé simplement », a expliqué Craig Lomas, propriétaire de Beating Heart. « J’ai assisté au spectacle et c'était vraiment chouette de pouvoir en profiter sans me soucier de rien. »
« Il est simple à mettre en place, simple à utiliser, et vraiment efficace », confirme Lulin. « d&b Soundscape est une solution créative. « L’impact a été plus important que je ne l’espérais, étant donné que nous n’avions pas autant de contenu multipistes que nous l'aurions souhaité », ajoute Lomas. Moi qui ne suis pas très fan de musiques électroniques, je me suis surpris à apprécier ce que j’ai entendu, et en plus, on n’a pas eu l'impression d’y être pour grand-chose. »
« Appréciation générale: trop génial ! » conclut Lulin. « À l’intérieur de la salle, tout le monde était complètement plongé dans le son, surpris par sa qualité et par les effets surround. Une expérience fantastique. »