Tournées & concerts

Soundscape arrive à maturité.

Depuis son lancement en février dernier au salon Integrated Systemps Europe d’Amsterdam, Soundscape, la technologie immersive d’audio en direct de d&b audiotechnik, fait l’objet d’essais très poussés, menés par une sélection d’experts qui connaissent bien d&b. Cette phase de "bêta-test", qui précède habituellement tout lancement de produit, est généralement confiée à un réseau de partenaires reconnus.


Le loueur italien BH Audio en fait partie. Fondée en 1979, l’entreprise s’est taillé une réputation enviable pour la qualité de ses services de sonorisation et d’enregistrement, très appréciés par une clientèle d’horizons musicaux divers (classique, contemporain, jazz, etc.). Le prestigieux Festival de Ravenne, avec ses symphonies, ses opéras et ses ballets souvent exigeants, fait appel à ses services depuis sa création en 1990.

Depuis trois ans, BH Audio mène à Ravenne les essais qui ont contribué à la mise au point des premières technologies Soundscape. « Pas la peine d’ajouter beaucoup plus d’enceintes », explique Massimo Carli, directeur de BH Audio. "Mais cette petite différence dans le nombre de haut-parleurs entraîne une augmentation importante du nombre de canaux d’amplification, et donc un câblage différent et le recours au processeur DS100.
Développé pour la plateforme Soundscape, le moteur de signal DS100 est placé près de la scène et raccordé via AES67. Massimo Carli a par ailleurs choisi une console Lawo MC236 et un boîtier de scène Lawo Compac I/O de Lawo. 

"Avec AES67, l’installation est beaucoup plus propre et simple qu’avant", estime Massimo Carli. "Depuis la console, je peux envoyer 44 sorties directes et 20 aux’ post-fader vers le DS100 par l’un des trois ports Ravenna. Même chose pour les sorties DS100 vers les sorties AES-EBU du boîtier de scène Lawo : ça part directement vers les différentes enceintes."

L’année dernière, il a suffi de quatre enceintes passives T10 (2 voies) et de quatre enceintes polyvalentes E8 (2 voies) à haut-parleurs coaxiaux intégrés pour transformer la configuration des années précédentes en un système Soundscape. Ce changement s’est accompagné du redéploiement des enceintes Y10 principales, la configuration "deux hautes + deux basses" de part et d’autre ayant été remplacée par deux alignements de quatre enceintes.

En matière d’amplification des voix, outre les micros sans fil dissimulés sur la tête des chanteurs, il y avait un système de tracking, ajoute Carli, le StageTracker de TTA, qui transmet de façon dynamique au DS100 la position correcte des différents chanteurs.

Carli et BH Audio utiliseront Soundscape tout au long du Festival de Ravenne tout l’été, y compris à chaque représentation au Pala de André. Aucun doute : chez BH Audio, on ne peut plus se passer de Soundscape. Quand les conditions d’un spectacle en font la solution la plus appropriée, l’utilisation des enceintes de sonorisation traditionnelles s’en trouve changée à jamais.

"Cela ne conviendra pas à tous les types de spectacles", tempère Massimo Carli. "Cependant, je suis sûr qu’avec le temps et l’évolution des habitudes d’écoute, les obstacles seront plus simples à surmonter. À mon avis, à terme, le son du direct ne sera plus le même. Quand on a utilisé Soundscape une fois, c'est très difficile de revenir en arrière."

"À mon avis, à terme, le son du direct ne sera plus le même. Quand on a utilisé Soundscape une fois, c'est très difficile de revenir en arrière."Massimo Carli, directeur de BH Audio